fbpx

L’alimentation du cobaye — comment bien nourrir son cochon d’Inde ?

Alimentation Cobaye

Le cobaye est un rongeur herbivore strict qui, dans la nature, se nourrit principalement d’herbe. Cela signifie que son alimentation en captivité va être majoritairement composée de foin, de légumes, et dans certains cas de granulés.

L’alimentation du cobaye — comment bien nourrir son cochon d’Inde ? 1

Le foin : la base de l’alimentation de votre cobaye.

Il doit toujours être laissé à volonté et distribué en petite quantité tout au long de la journée pour qu’il garde tout son arôme.
Pourquoi est-il si important ?

      • Il permet l’apport des fibres alimentaires: elles sont indispensables au bon fonctionnement du transit digestif et de sa flore bactérienne.

        • Il permet une bonne usure des dents : En effet, celles-ci poussent en continu et rendent cette espèce prédisposée aux pathologies dentaires.

      Les végétaux : hydrater et diversifier l’alimentation

      L’alimentation du cobaye — comment bien nourrir son cochon d’Inde ? 2

       

      Ils peuvent être donnés à raison de 100g/Kg/jour. Si votre animal n’est pas habitué à en manger, l’apport doit se faire progressivement afin que son système digestif s’habitue à ces nouveaux aliments.
      Le plus important est de varier un maximum les végétaux tout en gardant à l’esprit que les aliments plus sucrés (fruits, carottes, etc ..) devront être donnés avec modération.

       

       

       

      La vitamine C

      Le cobaye est une espèce qui ne sait malheureusement pas synthétiser la vitamine C et les carences peuvent être responsables de pathologies dermatologiques, dentaires ou articulaires.
      Nous vous conseillons de le complémenter en lui donnant la vitamine C sous forme de comprimés ou de liquide directement par la bouche.
      La vitamine C étant dégradée par la lumière, la distribution dans le biberon n’est pas efficace.
      Vous pouvez aussi privilégier les légumes plus riches en vitamine C comme le poivron rouge, le brocoli ou le persil.

      Mode de distribution :

      Si la qualité de l’alimentation est primordiale, il ne faut pas négliger le mode de distribution. N’hésitez pas à mettre en place du foraging (boite de fouille, tapis de fouille, légumes suspendus, papier essuies tout « surprise »… Il sera très sensible à ces stimulations. 

      Facebook
      Twitter
      LinkedIn

      Ces articles peuvent vous intéresser

      Conseils Rongeurs

      L’environnement de la gerbille

      La gerbille vit à l’état naturel en groupes dans les champs et à proximité des habitations dans des

      Conseils Oiseaux

      Les signes de maladie chez la poule

      Les poules sont des proies dans la nature. Elles ne peuvent donc pas montrer de signe de vulnérabilité.

      Centre Vétérinaire
      rendez-vous veterinaire nac

      Rendez-vous en ligne

      Prenez un rendez-vous en ligne

      Vous préférez prendre rendez-vous directement en ligne, rien de plus simple. Rendez-vous sur le site mes animaux.eu (en cliquant sur le bouton ci-dessous