fbpx

Encephalitozoon Cuniculi 

Qu'est-ce qu'E.cuniculi?

Cette maladie est très répandue chez le lapin de compagnie puisqu’on estime que 45 à 89% des lapins sont porteurs. Elle est causée par un parasite intracellulaire mesurant 1,5×2,5 µm. Bien qu’il ait été longtemps classé dans la famille des protozoaires,  la classification scientifique actuelle le répertorie comme une microsporidie, c’est-à-dire la famille des champignons.

Comment un lapin est-il infecté par ce parasite?

Les spores sont éliminées par les urines et le lapin peut être infecté par contact direct ou indirect. C’est à dire:

  • par contact avec un support contaminé par l’urine du lapin excréteur
  • par la mère lors de la grossesse
  • par  inhalation de spores en suspension dans l’air (plus rarement)

Quels sont les symptômes de cette maladie?

On observe plusieurs formes de cette maladie :

1. Forme nerveuse

C’est la forme la plus couramment diagnostiquée. Un lapin atteint de la forme nerveuse de la cuniculose peut présenter :

  • des difficultés à garder l’équilibre
  • des crampes musculaires
  • un torticoli (tête inclinée, cou tordu)
  • de la faiblesse des membres postérieurs (y compris parésie)
  • du nystagmus
  • de l’opisthotonos
  • du scanning – mouvements de tête inhabituels
  • du rolling (le lapin se met à rouler sur lui-même)

2. Forme oculaire

En présence d’un forme oculaire on va observer: 

  • des dégénérescence dans la chambre antérieure de l’œil 
  • des dégénérescences du cristallin (cataracte)
  • des uvéites chroniques
  • de l’hypopyon – la présence d’une inflammation purulente dans la chambre antérieure de l’œil

3. Forme rénale/urinaire

La forme rénale entraîne le développement d’une néphrite ou d’une insuffisance rénale chronique. ceci se marquera cliniquement sur votre lapin par: 

  • de la polyurie (augmentation de la production d’urine)
  • de la polydipsie (augmentation de la soif)
  • de l’incontinence urinaire
  • une perte de poids

Comment diagnostiquer E.cuniculi?

1. Tests sérologiques :

Le diagnostic actuel de l’infection à encéphalitozoonose chez le lapin repose sur la détermination d’anticorps de deux classes :

  • IgM: anticorps précoces, apparaissant relativement rapidement ;
  • IgG:  anticorps tardifs, qui restent élevés dans cette maladie pendant très longtemps

2. Test d'urine:

Ce test n’est plus tellement utilisé car le parasite peut être excrété de manière irrégulière. Un résultat positif est toujours certain, mais des résultats faussement négatifs peuvent survenir.

Est-ce que E.cuniculi est curable?

Le traitement actuel repose sur l’utilisation d’antiparasitaire (le fenbendazole) pendant une durée de 28 jours. En fonction des signes cliniques des traitements de soutien sont proposés pour améliorer le confort du lapin.

Mes autres animaux de compagnie ou ma famille peuvent-ils être infectés par E. cuniculi?

Il existe plusieurs souches de E.cuniculi. La souche I touche les lapins, la souche II les rongeurs et la souche III touche les chiens. Les possibilités de transmissions entre les différents hôtes sont encore inconnues. 

Chez les cobayes, la maladie est aiguë et se manifeste généralement par des symptômes nerveux.

Chez d’autres espèces (chiens, rats, moutons, chèvres, hamsters) l’infection est possible, mais les cas sont relativement rares (principalement des symptômes rénaux chez les chiots).

La contamination à l’homme est possible aussi mais très rare et concerne uniquement les personnes immunodéprimées (infectées par le VIH, sous traitement chimiothérapeutique ou immunosuppresseur). Les symptômes seront proches de ceux du lapin: insuffisance rénale, kératoconjonctivite, symptômes neurologiques…  

L’encéphalitozoonose reste une maladie avec des conséquences potentiellement dévastatrices pour la santé des lapins et qui est encore mal connue. 

 

Une meilleure compréhension de cette maladie, des modes de transmission et des mesures préventives permettraient de mieux protéger les lapins de cette infection car la sensibilisation reste essentielle pour prévenir la propagation. 

 

Etant donné la prévalence de cette maladie, un dépistage de votre lapin peut tout à fait être réalisé notamment avant l’introduction d’un nouveau lapin dans le groupe. 


Si votre lapin présente des symptômes similaires ou si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec votre vétérinaire NAC. 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Ces articles peuvent vous intéresser

Conseils Rongeurs

L’environnement de la gerbille

La gerbille vit à l’état naturel en groupes dans les champs et à proximité des habitations dans des

Conseils Oiseaux

Les signes de maladie chez la poule

Les poules sont des proies dans la nature. Elles ne peuvent donc pas montrer de signe de vulnérabilité.

Centre Vétérinaire
rendez-vous veterinaire nac

Rendez-vous en ligne

Prenez un rendez-vous en ligne

Vous préférez prendre rendez-vous directement en ligne, rien de plus simple. Rendez-vous sur le site mes animaux.eu (en cliquant sur le bouton ci-dessous